Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

16/01/2008

Le sort de la Belgique entre les mains de l'Octopus

Le sort de la Belgique entre les mains de l'Octopus
b1cd9b14fbaf918baf7639de1c875c9b.jpg
Yves Leterme, 15 janvier 2008
AFP
Huit partis flamands et francophones réunis autour d'une table pour réfléchir à l'avenir de la Belgique : le groupe Octopus débute ses travaux ce 15 janvier sous la houlette d'Yves Leterme, le chrétien-démocrate flamand vainqueur des élections législatives du 10 juin dernier qui n'a toujours pas réussi à former un gouvernement, et du libéral francophone Didier Reynders. Mais que peut-on attendre de ces discussions qui doivent dessiner une réfome des institutions avant le 23 mars, date à laquelle le Premier ministre intérimaire Guy Verhofstadt doit laisser sa place à Yves Leterme ?

Ce sont les "négociations de la dernière chance", estime le quotidien flamand De Morgen, "mais même cette notion n'a pas vraiment l'air de rapprocher les esprits". "Aucun des négociateurs n'essaie en ce moment de trouver une méthode pour réaliser en soixante-neuf jours ce qui n'a pas pu être fait durant le semestre passé. L'animosité réciproque de presque tout le monde contre tout le monde, les méfiances et les rancunes réciproques éclaboussent presque tous sans pitié."

Certes, répond La Libre Belgique. Mais "deux éléments récents permettent d'afficher un certain optimisme". Pour le quotidien francophone, "les Flamands semblent avoir compris qu'ils ne pourront pas imposer leur grande réforme de l'Etat sans tenir compte des positions francophones. Et les francophones ont accepté le principe d'une réforme, conscients que la stratégie du 'non' absolu ne ferait qu'attiser les velléités séparatistes. Il y a donc des raisons d'espérer des débats sereins et constructifs, même si l'on sait qu'en Belgique la dramatisation fait toujours partie de la liturgie politique."

Les commentaires sont fermés.