Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/03/2008

La Belgique se dote d'un gouvernement et sort temporairement de la crise

Source: http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/03/18/la-belgiq...

95f859227290957a7748be1a400585da.jpgAu terme de neuf mois d'une crise politique profonde, la Belgique va enfin se doter, cette semaine, d'un gouvernement définitif. Mardi 18 mars à l'aube, les cinq partis de la future coalition – deux formations flamandes et trois francophones, allant des libéraux aux socialistes – ont approuvé un programme d'action commun. Cet accord lève le dernier obstacle à l'entrée en fonction, au poste de premier ministre, du chrétien-démocrate flamand Yves Leterme.
L'accord de gouvernement ne porte que sur les questions économiques, sociales ou de justice, laissant entièrement de côté les problèmes qui ont causé l'an dernier une grave crise de confiance entre les néerlandophones (60 % des 10,5 millions de Belges), qui réclament une plus grande autonomie pour la région flamande, et les francophones (40 %), qui souhaitent que l'Etat fédéral continue à tenir un rôle central dans l'organisation du pays.

 

D'ici à la prestation de serment de M. Leterme, prévue jeudi matin au Palais royal, il ne reste aux partis qu'à s'entendre sur la répartition des portefeuilles, ce qui ne devrait pas poser de problème.

CONDAMNÉ À RÉUSSIR

Yves Leterme accédera au pouvoir neuf mois et demi après les législatives du 10 juin 2007, qui avaient marqué le début de la plus longue crise politique de l'histoire du royaume. Il succédera au libéral flamand Guy Verhofstadt, qui quitte le pouvoir au sommet de sa popularité – tant chez les Wallons que chez les Flamands – après neuf années à la tête du gouvernement, dont les trois derniers mois à la tête d'un cabinet de transition.

Le nouveau chef du gouvernement est condamné à réussir. Sa propre formation a prévenu qu'elle lui retirerait sa confiance à la mi-juillet si elle juge le résultat insuffisant pour la Flandre. Et dans le même temps, un sondage a montré lundi que neuf francophones sur dix et plus de la moitié des Flamands "ne lui font pas confiance" comme nouveau premier ministre.

Les commentaires sont fermés.