Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/05/2009

Guingamp/Rennes : l’affaire de l’hymne Breton...

 

 

Le président du conseil régional de Bretagne a demandé à ce que soit joué, en complément de la Marseillaise, l’hymne Breton lors de la finale de la coupe de France entre Guingamp et Rennes. Promotion de la diversité régionale ou geste autonomiste ?

 

Quel spectacle attend les visiteurs du Stade de France samedi soir à l’occasion de la finale de la Coupe de France entre l’En Avant de Guingamp et le Stade Rennais ! « Gwen Ha Du » de partout et « Bagads » venus de la région entière, la Bretagne va afficher sa fierté culturelle et son folklore à Paris. L’ambiance risque d’être monumentale. Bref ce sera la fête de la Bretagne. Une question vient tout de même troubler cette quiétude : devra-t-on jouer l’hymne Breton en complément de la Marseillaise avant le match ?

C’est en ce sens que Jean-Yves Le Drian, président (PS) du conseil régional de Bretagne, a introduit une demande auprès de la Fédération française de football. Une demande qui a été soufflée par les autonomistes de l’UDB (Union Démocratique Bretonne). Mais une telle doléance embarrasse les autorités qui s’inquiètent déjà du précédent que cela pourrait créer et du traitement qui sera alors réservé à la Marseillaise. A priori, il y a assez peu d’inquiétude sur la seconde proposition quand on se souvient que les Lorientais avaient repris l’hymne à capella après qu’il fut sifflé par les Bastiais en 2002 en finale de la coupe de France.

Embarras

Mais reste la question du précédent et de la portée de ce geste. On sait que la France n’a jamais été très friande du développement des cultures régionales comme en atteste le refus de ratification du protocole sur les langues régionales, notamment, pour des raisons de non-conformité avec la Constitution. Pourtant, il apparait qu’en l’état, hésiter sur la question pourrait lui donner un sens politique alors que seul l’aspect culturel est, pour l’instant, en jeu. En effet, autant les politiques, que les Bretons eux-mêmes, n’y voient qu’une manière de partager leur fierté de la Bretagne et non comme une démonstration de force à l’égard de la France. Refuser cet hymne pourrait donc avoir pour conséquence, regrettable, de déplacer la question sur un terrain politique.

14:09 Publié dans Bretagne | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Ardderchog! (Cymraeg/Gallois)

Écrit par : Androw Bennett | 11/05/2009

Les commentaires sont fermés.