Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

09/04/2012

Du Maine-et-Loire à la rue de Villars, quintessence de Bretagne bretonnante

LE DENAISIS

Du Maine-et-Loire à la rue de Villars, quintessence de Bretagne bretonnante

lundi 09.04.2012, 05:02- La Voix du Nord

 Seuls les musiciens ont défilé hier, pour laisser le temps aux danseuses de se préparer.Seuls les musiciens ont défilé hier, pour laisser le temps aux danseuses de se préparer.

• LES VISAGES DE L'ACTUALITÉ: LE BAGAD MEN GLAZ

Le Bagad Men Glaz (« groupe de la pierre bleue »), témoignage des Bretons venus travailler à Trélazé, près d'Angers, dans les mines d'ardoise, est un des 21 groupes défilant aujourd'hui lors du 109e carnaval de Denain. Hier, ils ont fait un tour en ville et donné une démonstration-concert au théâtre. PAR ANNE-GAËLLE BESSE

 

denain@lavoixdunord.fr

Après le défilé et avant le concert (lire ci-dessous), Yonnel Polard, le président du Bagad Men Glaz, jette un coup d'oeil depuis les confortables fauteuils rouges à la scène du théâtre, où les musiciens « chauffent » les cornemuses et les bombardes. « C'est le souci avec les instruments en bois : il faut les préparer au changement de température. »

La bombarde, petite mais sonore

Surtout, il regarde les trois micros posés sur le devant de la scène. « Je ne sais pas si on va en avoir besoin. » Pour ceux qui ne connaissent pas bien le monde des bagad, ces groupes rendus célèbres par la chanson d'Alain Souchon Le Bagad de Lann-Bihoué, le son breton, ça envoie. Surtout les petites flûtes appelées bombardes. Une quarantaine de bagadous est venue de Trélazé à Denain et hier, pendant que les danseuses s'habillaient (il faut une heure et demie en moyenne, coiffe incluse !), les musiciens ont défilé entre le parking de Carrefour et le théâtre.

Après la bannière d'hermine noire et blanche, symbole de la Bretagne, six cornemuses en première ligne, dont celle de Yonnel Polard (à droite sur notre photo). Suivent les fameuses bombardes. « Ces instruments servaient à faire sonner les danses, mais ce n'est qu'à la fin des années quarante qu'on a décidé de les associer. » Les membres du Bagad Men Glaz sont aussi passionnés d'histoire, comme le montrent les danseuses dès qu'on leur demande de parler de leurs vêtements. « Nous ne sommes pas une troupe de Bretagne donc nous n'avons pas le droit d'utiliser un costume spécifique, alors nous avons des tenues de plusieurs régions. » Annie porte une robe de mariée des paysannes bigouden de la fin du XIXe siècle. « La coiffe n'a commencé à gagner en hauteur qu'après la guerre 14-18, pour se stabiliser à 35 cm aujourd'hui », précise son mari. Amélie, autre génération (les bagadous de Trélazé ont entre 2 et 87 ans), est vêtue comme une mariée quimperoise des années 1900. « Les filles choisissent leur tenue et en fonction du prix, on accepte. » La mode bretonne a du succès : le Bagad Men Glaz a joué et dansé dans 24 pays sur quatre continents.

Le défilé d'hier était aussi composé des Voltigeurs Second empire puis des Belges de Mettet, ville jumelée avec Denain, vêtus comme au temps de la bataille d'Oret (1914), avant les Vespa. Ils seront également présents aujourd'hui.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Valenciennes/actualite...

08:28 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0)

25/03/2012

Heure d'été. Réglez vos montres !

heure_d_été.jpgJ'aime d'autant moins le changement d'heure, que personne n'a jamais pu me démontrer que ce changement nous faisait gagner quoi que ce soit en énergie.

Je dirais même au contraire. 

Les lumières qui ne s'allumeront pas le soir devront l'être le matin. De plus c'est une forte agression pour les humains et complètement contre nature. Beaucoup de gens sont perturbés et le sommeil des gens, des bébés, des animaux en est affecté.

Mon arrière grand-père, paysan normand, vivait à "la vieille heure" comme il disait, c'est à dire à l'heure du soleil.

De plus, les liens avec vos parents et amis résidents à l'étranger vont en être affectés, car eux restent à l'heure solaire, et vous, maintenant, vous êtes décalés par rapport à eux.

Evidemment, tout cela est difficilement quantifiable, mais je ressens, personnellement, ce changement d'heure comme une agression.

 
Henri

10/06/2010

Les Français veulent bien de la Wallonie

Dans le cas d'un éclatement de la Belgique entre Flamands et francophones, les Français seraient favorables à 66% (contre 33%) à un rattachement de la Wallonie à la France, selon un sondage Ifop publié aujourd'hui par le quotidien France-Soir.

Ce sondage est publié à trois jours d'élections législatives, dimanche en Belgique, qui s'annoncent cruciales pour l'avenir du pays, déchiré par des tensions entre les Flamands et les francophones. Il montre une progression des opinions favorables à un éventuel rattachement de la Wallonie, la région du sud de la Belgique, où vit la plus grande partie des francophones de Belgique.

Un sondage comparable réalisé en juillet 2008 pour le quotidien La Voix du Nord montrait que 60% des Français étaient favorables à un tel rattachement. Ils étaient 54% en novembre 2007, lors d'une enquête également réalisée par l'Ifop.

Le sondage publié par France-Soir ne fait pas référence au cas de Bruxelles, capitale fédérale de la Belgique, qui ne fait pas partie de la Wallonie mais est peuplée d'une grande majorité de francophones.

14:06 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : france, wallonie